KIRKWOOD, Californie, Debut Avril 2006

Une étape ou l’équipe de France de freeride s’est fortement amenuiser. En effet, c’est a peu de choses près comme l’an dernier, on est plus que 4…
Guerlain et Oliv qui sont 1er et 2e du classement provisoir, et Auré qui revient vainqueur de l’extrême gonflé a bloc, et moi 6e du classement apres cette chute de M…. !! a Verbier ! Je fais le voyage avec Oliv, les deux autres etant partis avant pour passer du temps a San Fransisco. On arrive a Reno 4 jours avant la course. Kirkwood etant a environ 3 ou 4 heures de Reno, on passe une première nuit a South Lake Tahoe, petit coin de paradis aux US, a la frontière entre le Nevada et la Californie ou pleins de stations se trouvent tout autour du lac facilement 2 fois plus gros que celui d’Annecy et largement aussi beau.

Ensuite c’est l’arrivée a Kirkwood, toute petite station ou la seule face potable est celle de la compétition et elle n’est ouverte que pour les 5 jours de cet événement. On arrive en pleine tempête, c’est début Avril et il neige comme en Février chez nous. Il y a une visibilité de merde mais une neige de dingue !

La demi finale s’annonce bien pourrie, avec une visibilité de merde mais une volonté de l’organisation de faire courir coûte que coûte. C’est dans ces conditions que nous prenons le départ.
Tous les concurrents ne pourront pas tous courir le même jour car la nappe de nuage monte et descend empêchant les starts réguliers. Tous les français auront couru le premier jour.
Oliv va malheureusement chuter et se tirer le genoux sans pouvoir terminer son run.
Auré, a bloc de lincoln va en envoyer un et poser a peine limite mais les juges ne seront pas de cet avis et il se fait plomber au score, en passant quand même le cut.
Guerlain qui est le dernier du premier jour a pouvoir s’élancer, envoie un run très original comme a son habitude, ce qui le classe bien 3e pour le lendemain.
Quand a moi, je fais un run très rapide, pas trop difficile mais bien vite, et ça paye, je termine juste derrière Guerlain, a la place du con mais du coup bien énervé pour envoyer du gros le lendemain.

Le lendemain matin, les organisateurs décident de faire courir le reste des demi finalistes, et les filles qui n’avaient pas pu courir la veille.
Une fois les demis bouclées, on nous laisse un seul run de reco sur la face de finale qui s’annonce de toute beauté car gavée de fresh powder !!
Auré fin énervé, jette 2 lincolns dans son run et tombe malheureusement sur le premier. Ce qui ne l’empêchera pas de faire le show de la journée avec un run truffé de tête en bas.
Guerlain dit le Goune sens le titre de Champion du monde lui chatouiller le bout des doigts, il envoie un joli run assez compliqué qui lui fera perdre quelques points mais qui lui assurera le podium et le tire par la même occasion. Bien énervé et bien confiant, je skie mon meilleur run de la saison avec 2 gros sauts posés parfaits et pas une hésitation. Je gagne le run de finale mais avec trop peu de points d’avance pour détrôner Mathieu Richard.

Je termine second ex-aequo avec Guerlain, pas peu fier d’investir la seconde marche avec mon pote, et de laisser tous les ricains au pied du podium.

Accueil Biographie Photos Vidéos Liens Contact Administrateur